Elusa Capitale antique

Histoire

Elusa dans la Novempopulanie

Histoire 

La Novempopulanie, ou province des Neuf Peuples, apparait dans les sources à la fin du IIIe siècle de notre ère sur une inscription lapidaire conservée dans l’église d’Hasparren (Pyrénées-Atlantiques). Un certain Verus, homme politique et prêtre local, relate qu’il est allé plaider auprès de l’empereur – sans doute Gallien – la cause des neuf peuples (Novem populos), afin d’obtenir une province indépendante en Aquitaine. Quelques années plus tard,  les réformes administratives menées par Dioclétien vont aboutir à un nouveau découpage des anciennes provinces gauloises créées par Auguste. L’Aquitaine est alors divisée en trois nouvelles provinces dont la Novempopulanie au sud de la Garonne.
Combien de cités étaient regroupées dans cette nouvelle circonscription administrative ? Un registre date du Ve siècle, la Notitia Galliarum (Notice des Gaules), énumère la liste des cites pour chaque provinces gauloises.

Dans le cas de la provincia Novempopulana, douze cités et leurs capitales sont mentionnées : Auch, Dax, Lectoure, Saint-Bertrand-de-Comminges, Saint-Lizier, Lamothe-Biganos, Lescar, Aire-sur-Adour, Bazas, Tarbes et Saint-Lézer, Oloron-Sainte-Marie et Eauze.
La question de la capitale de cette province passionne toujours historiens et érudits. La plupart des auteurs modernes s’accordent pour dire qu’Eauze constitue la métropole de la Novempopulanie. En revanche la relecture du manuscrit le plus ancien de la Notice des Gaules conservée à la bibliothèque nationale de France est daté du VIIe siècle mentionne Auch comme capitale originelle. Enfin au VIe siècle, les actes des conciles Mérovingiens font clairement apparaitre Eauze en temps que capitale ecclésiastique de la Novempopulanie jusqu’au IXe siècle. 
Envahie par les Vascons à partir du VIIe siècle, la Novempopulanie changea de nom pour prendre celui de Vasconie puis devient la Gascogne.