Elusa Capitale antique

Votre visite

La Villa de Séviac

Contenu de votre visite

Versant rural de la romanité au sein du territoire de la cité antique d’ELUSA , la Villa de Séviac offre un complément indispensable à la visite de La Domus de Cieutat/ Centre d’Interprétation à Eauze et du Musée Archéologique / Le Trésor d’Eauze.

Classée Monument Historique, elle représente l’une des plus vastes et luxueuses résidences du Sud-Ouest de la Gaule. Construit au Ve siècle, découvert en 1864 et révélé à l’issue de 30 ans de fouilles, ce palais rural monumental de 6500m², largement ouvert sur la campagne environnante, témoigne d’un luxe inégalé dans la région.

 

Le luxe de sa résidence

Occupée dès l’époque augustéenne, la Villa de Séviac connait une véritable monumentalité au début du IIe siècle, selon un plan dispersé, avec une demeure à péristyle de 950m² ; au sud, des bains privés de 250m² ; à l’est de la demeure et des thermes, un monument funéraire orienté sur une voie.

Dans le troisième quart du IVe siècle, une ambitieuse restructuration englobe la résidence et les bains dans un ensemble de 6000 m², autour d’une cour à péristyle d’une trentaine de mètres de côté. Dans la première moitié du V e siècle, un nouveau propriétaire développe encore la fonction d’apparat et la résidence bénéficie de nouvelles mosaïques polychromes à décor végétal (450m²).L’ostentation atteint son comble avec une salle de réception ouvrant sur le vestibule. Dotée d’un plan « basilical », couvrant 240m², celle-ci est même chauffée.

Vers 500 de notre ère, une salle au sud-est transformée en baptistère est associée à une église et un cimetière. L’occupation aristocratique se maintiendrait, dans une villa amoindrie, aux bains désaffectés, jusqu’à la fin du VI e siècle.

Une communauté de paysans investit le site, pourvu d’une nouvelle église, au VII e siècle

 

Découvrir la Villa de Séviac