Elusa Capitale antique

Découvrir Elusa

La villa de Séviac

La villa gallo-romaine de Séviac a rouvert ses portes le 4 juin 2018,   transfigurée   après   18   mois   de   travaux   pour   la   restauration  des mosaïques et la construction d’un bâtiment de couverture pour une expérience nouvelle de visite.

 

QU'EST-CE-QU'UNE VILLA GALLO-ROMAINE?

 

Les villas romaines ont été décrites par les auteurs latins comme étant à la fois des résidences rurales et des grandes exploitations agricoles. Apprues en Italie, elles ont progressivement gagné toutes les provinces occidentales de l’Empire au fur et à mesure des conquêtes romaines. Dédiée à l’approvisionnement des villes, la villa est constituée de deux parties mitoyennes : la pars urbana (lieu de vie et de réception du propriétaire) et la pars rustica (pour les travaux agricoles). Les élites de l’époque, dont la richesse se mesure à l’importance de leur patrimoine foncier, alternent les séjours dans leurs villas à la campagne et les séjours en ville dans leur domus.

 

LA VILLA DE SEVIAC, UN LUXUEUX PALAIS RURAL DE 6500m²...

Situé à proximité du village de Montréal-du-Gers, le site de la villa de Séviac est connu depuis la seconde moitié du XIXe siècle. Il a fait l’objet de fouilles régulières jusqu’en 1996. Les fouilles y ont dégagé une luxueuse villa gallo-romaine de l’Antiquité tardive, aménagée dans la seconde moitié du IVe siècle sur une villa plus ancienne. Elle était située au cœur d’un ensemble agricole et viticole qui a pu atteindre 300 hectares. D’une surface de 6500m², cette villa est aujourd’hui considérée comme l’une des plus vastes résidences du sud-ouest de la Gaule. Elle se distingue par son exceptionnel ensemble de mosaïques et par ses vastes thermes.

 

...DOTE D'UN ENSEMBLE EXCEPTIONNEL DE MOSAÏQUES....

Les mosaïques découvertes sur le site ne constituent qu’une partie du décor original. Si elles couvrent aujourd’hui 625m², elles devaient probablement, d'après les spécialistes, orner la villa sur près de 1500m² dans la première moitié du Ve siècle. Posées en plusieurs campagnes depuis la seconde moitié du IVe siècle, elles ornaient les espaces importants tels que les thermes, les galeries et les salles d’apparat. Par leurs décors, géométriques puis végétaux, elles sont représentatives de l’Ecole d’Aquitaine, une école stylistique de mosaïstes actifs dans le sud-ouest de la Gaule entre la fin du IVe et le VIe siècle. L’ensemble est d’une telle ampleur qu’il a été classé Monument Historique en 1978.

 

....ET D'UN VASTE ESPACE THERMAL

La villa de Séviac se caractérise également par l’existence de vastes thermes, qui s’étendent au début du Ve siècle sur près de 520m². Plusieurs réaménagements marquent l’importance que leur accordent les propriétaires successifs. Les premiers thermes sont modestes et datent de la première moitié du IIe siècle. Ils sont restructurés de manière ostentatoire lorsque la villa tardive est aménagée, après 350, avec des revêtements en marbre, les sols des bassins et les salles chauffées. Une piscine ornée de mosaïque et de marbre est alors construite et est toujours visible aujourd’hui.